Rêve de fraises

Les fraises, ces délicieux globes rouges explosant de saveur fraîche aux notes de début d'été... Si appétissantes, si alléchantes, et si abondantes. C'est en été qu'il faut les manger, elles sont fraîches, elles sont de saison et elles sont belles ! Mais quand on pense aux fraises, pense-t-on automatiquement à de la crème ? À Wimbledon, si, où 27 tonnes de fraises sont vendues pendant la quinzaine du tournoi de tennis, accompagnées de 7 000 litres de crème. Un délice qui fait frissonner !

 

La crème et le sucre, deux ingrédients délicieux mais riches, qui font qu'on mange hélas pas aussi souvent des fraises qu'on le souhaiterait. Pourtant, on peut manger des fraises avec plein d'autres accompagnements, dont certains sont d'ailleurs assez surprenants. Avez-vous déjà essayé le poivre noir moulu ? Pas trop, juste un petit tour ou deux de moulin... C'est vraiment très savoureux, et comme 100 g de fraises ne représentent que 50 calories, c'est aussi bon pour votre balance. Une autre option est le vinaigre balsamique, juste quelques gouttes : il confère à la fraîcheur exquise du fruit une touche à la fois piquante et douce assez surprenante. Ou bien déchirez quelques feuilles de menthe avant de les mélanger aux fruits, pour une jolie coupe merveilleusement rafraîchissante.

 

De l'aube au crépuscule

Un peu moins diététique, retour au champagne et au chocolat, deux compagnons de lit décadents pour la fraise, moins opulente mais tout aussi luxueuse... Un trio qui fonctionne toujours. Et puis il y a la confiture de fraises, pleine de couleurs, de saveurs, et toujours fraîche... Il n'y a rien de mieux que d'aller prendre son petit-déjeuner à l'hôtel en sachant qu'ils n'en seront jamais à court.  Une journée qui commence bien.

 

Il y a des fêtes de la fraise dans le monde entier, de Malte en avril à la Dordogne en mai. En juin, c'est aux États-Unis qu'on trouve les festivals de la fraise, l'un des plus grands étant celui du Minnesota. Et en Europe, la Belgique possède même son propre musée de la fraise. Profitez des fraises maintenant, car même si on peut en acheter presque toute l'année, elles ne sont jamais meilleures qu'en pleine saison.

 

Une autre info sur les fraises, au cas où vous n'en auriez pas assez : internet pèse le même poids qu'une fraise. Si si, vraiment. Internet fonctionne grâce à environ 100 millions de serveurs, c'est-à-dire environ 40 gigawatts d'électricité. Si on convertit cela en ampères, et ensuite en électrons (que nous pouvons peser), vous obtenez à peu près le même poids qu'une fraise. Enfin, c'est un calcul à prendre avec des pincettes... Ou une pincée de poivre !

Dites-nous ce que vous pensez